11 conseils de jardinage pour les débutants

Publié le : 25 avril 202312 mins de lecture

Après la première plante, il y en a toujours une autre, et encore une autre… C’est alors que vous vous rendez compte que vous êtes déjà un jardinier débutant.

Mais la question qui se pose alors est la suivante : comment s’occuper des plantes vertes ? Nous vous le dirons dans ce billet, ou mieux, dans ce mini guide de jardinage pour débutants. Sortez votre carnet de notes dès maintenant.

1. Ayez un kit de jardinage pour commencer

Le premier conseil de ce guide de jardinage est le suivant : n’improvisez pas d’outils pour soigner vos plantes. Les bons outils de jardinage vous faciliteront la tâche, assureront une culture plus efficace de vos plantes et vous éviteront certaines erreurs stupides, comme de cabosser une branche de plante avec des ciseaux inadaptés.

En principe, il n’est pas nécessaire d’avoir plusieurs articles de jardinage. Vous pouvez vous en tenir à l’essentiel, à savoir :

  • Pelle à main
  • Fourche à main
  • Sécateur
  • Ciseaux ordinaires
  • Une paire de gants
  • Arrosoir

Si vous disposez d’une plus grande surface à planter, comme un jardin ou un potager, par exemple, il est également important d’insérer dans ce kit une bêche avec manche et un râteau.

2. Observez le climat et la saison de plantation

Lorsque vous commencez à jardiner, il est naturel de vouloir planter un peu de tout et de se rendre compte ensuite que les plantes ne se portent pas bien.

Mais avant de baisser les bras en pensant que le problème vient de vous, observez le type de climat dans lequel vous vivez et la saison à laquelle vous plantez.

Cela change tout ! Savez-vous pourquoi ? De nombreuses plantes ne supportent pas le froid, comme les fougères par exemple, et il est donc inutile de vouloir les planter dans un jardin où les températures sont inférieures à 10°C. L’inverse est également vrai.

L’inverse est également vrai. Imaginez une plante de climat froid, comme les tulipes et les pommiers, plantée en plein soleil à 35ºC. Cela ne marchera pas !

Donc, avant de vouloir faire pousser une plante, réfléchissez un peu à la région où vous vivez et à la façon dont le climat se comporte tout au long de l’année.

Un autre élément tout aussi important que le climat est la saison de plantation, surtout dans le cas des légumes et des herbes aromatiques. Un grand nombre d’entre eux peuvent être plantés tout au long de l’année, mais certains nécessitent une saison spécifique, comme le printemps ou l’automne. En cas de doute, consultez toujours l’emballage des graines. Le climat et la saison sont également déterminants pour la façon dont vous allez entretenir la pelouse.

3. Recherchez des informations sur la plante

Vous avez acheté une nouvelle plante ? C’est parfait ! Mais avant de la planter à son emplacement définitif, faites une recherche rapide pour savoir ce dont la verte a besoin pour vivre. Vous gagnerez ainsi du temps et de l’énergie.

Cherchez à savoir si elle préfère la lumière directe ou l’ombre, si elle a besoin de beaucoup ou de peu d’eau, si le sol doit être fertilisé avant la plantation, etc.

4. Avez-vous la main verte ?

De combien de temps disposez-vous pour vous occuper de vos plantes ? Répondez honnêtement. Moins vous avez de temps à consacrer au jardinage, plus les plantes doivent être résistantes.

Dans ce cas, l’idéal est d’opter pour des plantes faciles à cultiver, nécessitant peu d’arrosage, d’engrais ou de taille. Si vous optez pour la création d’un petit potager, choisissez des espèces qui poussent facilement.

En faisant cette analyse honnête, vous permettrez à votre jardin (même s’il est dans un petit pot) de rester toujours beau et bien entretenu. Après tout, il vaut mieux avoir une plante en bonne santé que dix qui demandent de l’aide.

5. Débarrassez-vous des parasites

Si vous constatez la présence de parasites sur votre plante, la première chose à faire est de l’isoler des autres, afin que le parasite ne se propage pas.

Effectuez ensuite un traitement de choc, c’est-à-dire supprimez les branches et les feuilles les plus touchées. Enfin, faites des recherches sur le type de parasite et voyez la meilleure façon de vous en débarrasser. Il existe des nombreuses méthodes naturelles pour se débarrasser des parasites.

Dans les jardins d’amateurs et les potagers, le plus courant est l’attaque de ravageurs tels que les pucerons, les cochenilles et les acariens.

6. Arrosage simple et personnalisé

Parfois, on arrose trop, parfois pas assez. Alors, comment savoir quel est le bon moment pour arroser les plantes ?

Le plus simple est de toucher le sol. Si le bout de votre doigt ressort propre, c’est le signe que la terre est sèche et qu’elle a besoin d’eau. Si votre doigt est sale, c’est qu’il y a encore de l’eau dans le pot et que vous pouvez attendre un peu plus longtemps.

Vous devez également connaître les besoins en arrosage de la plante, en plus de toujours garder à l’esprit qu’en été, les arrosages doivent être plus fréquents, tandis qu’en hiver, ils doivent être plus espacés. Vous devez donc régler votre système d’arrosage en conséquence.

7. Le jardinier débutant doit suivre la lumière

Jardiniers débutants, répétez cette phrase : toute plante a besoin de lumière. Ne soyez pas tenté de mettre une plante dans la salle de bain sombre juste parce que vous l’avez vu sur Pinterest.

La lumière est la nourriture des plantes et elles y parviennent grâce à un processus appelé photosynthèse (vous vous souvenez des cours de CM2 ?).

Toutefois, il est important de savoir que la quantité de lumière varie selon les espèces. En effet, certaines plantes ont besoin de la lumière directe du soleil, tandis que d’autres ne peuvent pas être exposées au soleil au risque de brûler leurs feuilles.

Et comment savoir de quelle quantité de lumière la plante a besoin ? Tout d’abord, vous recherchez des informations sur l’espèce. La deuxième étape consiste à observer le comportement de la plante.

Si elle est au soleil et que vous remarquez que les feuilles se flétrissent, se recroquevillent ou deviennent sèches et brûlées, c’est le signe qu’elle a besoin d’une exposition moindre.

Si la plante se trouve dans un endroit à luminosité indirecte et que vous remarquez qu’elle s’étire et s’allonge, c’est le signe qu’elle a besoin de plus de lumière.

La solution consiste à réguler la luminosité en déplaçant la plante vers un autre endroit.

Il est également important de savoir qu’en jardinage, il existe trois concepts principaux de luminosité pour les plantes, voir :

Lumière directe ou plein soleil

La lumière directe du soleil indique que la plante a besoin d’au moins huit heures de soleil par jour.

Mi-ombre ou lumière indirecte

La mi-ombre indique que la plante a besoin de beaucoup de lumière, mais sans exposition directe au soleil.

Ombre ou lumière diffuse

L’ombre ou la lumière diffuse n’est pas la même chose qu’un endroit sombre. Il n’existe aucun type de plante qui puisse survivre à l’absence de lumière. En jardinage, le concept d’ombre est un endroit où la lumière est filtrée et atteint la plante de manière plus douce. Dans la nature, cette situation est fréquente, par exemple sous un arbre.

8. Fertilisation

Chaque plante a besoin d’un apport de nutriments pour se développer pleinement. Mais avant de commencer à fertiliser vos plantes, il est important de rechercher les préférences et les besoins de chaque espèce, ainsi que le bon moment pour fertiliser.

9. Période de taille

À un moment ou à un autre, vous devrez tailler votre plante. Et n’ayez pas peur de le faire, c’est pour son bien.

La première règle à suivre est de tailler dès que vous constatez la présence de feuilles sèches et mortes. Dans le cas des herbes et des légumes, la taille est importante pour prolonger la vie de la plante un peu plus longtemps, en évitant la croissance des fleurs et, par conséquent, la mort de votre plante verte.

Il existe également des plantes qui ont besoin d’une taille annuelle pour compléter le cycle et se développer correctement. En cas de doute, faites des recherches.

10. Protégez la plante

Habituez-vous à protéger le terreau en le tapissant d’écorces de pin, de sciure de bois ou de cailloux. C’est important pour éviter la pousse des mauvaises herbes, mais aussi pour protéger les racines de la plante des coups de soleil. Cette protection empêche également la perte d’eau et de nutriments par évaporation.

11. Parlez à vos plantes et observez-les

Ce ne sont pas des paroles en l’air. Si vous commencez à observer vos plantes, vous remarquerez si elles ont besoin d’eau, d’engrais, de taille, de plus ou moins de lumière.

Ce sont de petits signaux qu’elles émettent, mais que l’œil attentif ne laisse pas passer inaperçus.

Alors, êtes-vous prêt à mettre en pratique ces conseils de jardinage pour débutants ?

Questions fréquentes des internautes

Comment faire un jardin facile d’entretien ?

Pour créer un jardin facile d’entretien, voici quelques astuces :

  • Supprimez les contraintes en choisissant des plantes faciles à vivre
  • Faites un plan d’ensemble du jardin pour mieux organiser l’espace
  • Soignez votre jardin au démarrage pour éviter les problèmes futurs
  • Utilisez des astuces pour réduire l’entretien, comme le paillage ou l’arrosage automatique
  • Consultez des fiches pratiques pour apprendre les techniques d’entretien adaptées à chaque saison

Comment préparer la terre avant de commencer son potager à la maison ?

Avant de commencer à planter, il est important de choisir un emplacement lumineux et de bien préparer la terre. La première chose à faire est de creuser la terre à une profondeur d’environ 30 centimètres. Ensuite, vous devrez ajouter du compost ou du fumier, ainsi que des engrais. Cela aidera à enrichir la terre et à améliorer sa structure. Une fois ces étapes terminées, vous êtes prêt à planter vos légumes.

Quand faut-il commencer son potager et quel légume planter ?

Le jardinage est une activité très amusante et enrichissante qui peut être pratiquée par le débutant comme par l’expert. Pour les débutants, le meilleur moment pour commencer un potager est le printemps, lorsque les températures commencent à remonter. Il est conseillé de planter des légumes faciles à cultiver, tels que les tomates, les poivrons, les haricots, le chou et les salades.

Quelles sont les étapes de préparation d’un jardin ?

La préparation d’un jardin commence par le choix de l’emplacement. Vous devez tenir compte des conditions météorologiques, du type de sol et des besoins en eau. Ensuite, il faut déterminer la taille et le type de jardin. Une fois ces étapes achevées, vous pouvez commencer à préparer le sol en ajoutant du compost et du fumier pour améliorer sa structure et sa fertilité.

Où trouver un cours de jardinage pour les nuls ?

Si vous êtes un débutant en jardinage et que vous souhaitez apprendre les bases, vous pouvez vous inscrire à un cours de jardinage pour les nuls. De nombreux jardiniers professionnels proposent des cours en ligne ou en personne afin de vous aider à démarrer. Vous pouvez également trouver des tutoriels sur YouTube ou des blogs qui peuvent vous aider à acquérir les connaissances nécessaires pour entretenir votre jardin.